fbpx

Niko - Fournisseur officiel

Niko

L'éclairage Niko

Société fondée en 1919 par les frères Alphonse et Werner De Backer, dans le centre de Saint-Nicolas 5 mois après la fin de la Première Guerre mondiale et qui concevaient et fabriquaient des prises de courant commutées qui ne tardèrent pas à conquérir le marché belge. 

1920 les premiers produits Niko sont des prises de courant commutées simples ou doublés en porcelaine.

En 1921, les frères ont établi leurs bureaux et leur usine dans la Lindenstraat à Sint-Niklaas, où sera le siège de l’entreprise au cours des 52 années suivantes.

En 1927 Charles Lindbergh est le premier pilote à effectuer un vol transatlantique sans escale qui relie New York à Paris en 33 heures.

La bakélite est inventée en Belgique par Leo Baekeland en 1907, elle sera produite par Niko en 1928 comme étant le premier interrupteur mural en bakélite.

En 1935 Niko deviendra une société anonyme.

1945 les Nations unies voient le jour à la fin de la Seconde Guerre mondiale, cette organisation intergouvernementale a pour objectif de promouvoir la coopération internationale.

Après la Seconde Guerre mondiale en 1947, Niko libère une partie de sa capacité pour soutenir la reconstruction des Pays-Bas.

En 1950 Niko poursuit sa croissance, son chiffre d’affaires passe de 60 à 92 millions de BEF dans les années 50 (=2,28 millions d’euros).

1958, tous les regards sont vers la Belgique, l’Exposition universelle, également appelée Expo’58 a lieu à Bruxelles. Elle restera synonyme d’avenir et de progrès comme le début d’une nouvelle ère.

Le nouvel interrupteur à bascule sera lancé par Niko en 1958.

1959 l’invention de la puce électronique, la production d’un circuit électrique coûtait 10 dollars en 1958, on trouve des puces contenant des millions de circuits à l’heure actuelle.

Les luminaires Bo-Niko sont nés en 1962 et rencontrent un succès phénoménal, ce qui poussera Niko à ouvrir une nouvelle usine Industriepark Noord à St-Niklaas.

En 1963 grâce à l’innovation constante qui mène à plusieurs nouveaux produits et domaines à explorer, le chiffre d’affaires passe de 100 à 265 millions de BEF dans les années 60.

Niko lance le premier interrupteur plat de luxe en Europe l’Inter 70 en 1965.

À peine deux ans plus tard en 1967, le premier variateur électronique est commercialisé.

1972, Niko déménage vers son nouveau site – Industriepark West, siège actuel.

1982 nouveaux catalogues promouvant l’interrupteur de luxe en Europe.

1997 Niko se lance dans les systèmes de domotique en commercialisant NIKOBUS (un système programmable avec un tournevis, facile à manipuler pour les installateurs.

Grâce à l’acquisition en 2004 de 3 entreprises en Belgique et aux Pays-Bas, le groupe Niko commence à se concentrer également sur les solutions de soins et de logement assisté.

En 2006 les gammes actuelles de Niko sont lancées : Niko Original, Niko Intense et Niko Pure.

En 2008 ils acquéraient le Servodan (leader du marché au Danemark, spécialisé en produits de commande d’éclairage intelligent).

Lancement de Niko Home Control en 2011, on ne parle plus de domotique mais d’installation électrique moderne, conçue pour être à la portée de toute personne souhaitant faire construire ou rénover.

Acquisition en 2017 de Zublin – Suisse, spécialiste en systèmes de commande d’éclairage et luminaires.

Niko Home Control continue son évolution la même année et devient encore plus intelligent, flexible et convivial. Il s’ouvre aux nouvelles technologies et soutient les marques telles que Sonos, Bose, VELUX, Renson, Reynaers, Smappee et NIBE.

 

Simulation Dialux 3D

Patron sur chantier

Réactivité

Economie d'énergie

Demander une offre pour votre projet !
Un spécialiste prendra contact avec vous.

Les champs identifiés par un astérisque (*) sont obligatoires.